Franz-Olivier Giesbert

Essayiste

Franz-Olivier est né aux Etats-Unis, d'un père artiste peintre et d'une mère professeur de philosophie. Il arrive en France à l'âge de trois ans. 

Après des études secondaires au lycée d'Etat d'Elbeuf, il publie son premier article en 1967 dans Liberté Dimanche sur l'élection présidentielle américaine de l'année suivante. Après le bac, il étudie trois ans au Centre de formation des journalistes dont il est diplômé. 

Il va collaborer pendant quatre ans à la page littéraire de Paris Normandie dans laquelle il publie des entretiens avec Louis Aragon, Henry de Montherlant, Jules Romains.

Franz-Olivier Giesbert entre à l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur en 1971, d'abord comme journaliste au service politique puis il devient grand reporter, correspondant à Washington, chef du service politique et enfin directeur de la rédaction en 1985.  De 1998 à 2000, il devient directeur des rédactions du Figaro. En 2000, il rejoint les équipes du Point.

Franz-Olivier Giesbert a présenté une émission hebdomadaire littéraire sur Paris-Première, intitulée Le Gai Savoir, pour lequel il a été récompensé par le Prix Richelieu de l'association de la Défense de la Langue Française en mars 1999. Il a ensuite poursuivi ses activités télévisées avec Culture et Dépendances sur France 3, puis en 2006, Chez FOG sur France 5. 

Il a publié plusieurs romans dont L'affreux (Grand Prix du roman de l'Académie française 1992), La souille (prix Interallié 1995), Le sieur Dieu, L'immortel, Le huitième prophète, Le lessiveur, lin très grand amour, La cuisinière d'Himmler et des biographies François Mitterrand ou La tentation de l'Histoire (prix Aujourd'hui 1977), Jacques Chirac (1987), Le Président (1990), François Mitterrand, une vie (1996), La tragédie du Président (2006) et L'amour est éternel tant qu'il dure (2014)…
 

Thématiques

  • Société et mondialisation