Nos conférenciers en interview : René Frydman

 La Grande Interview de René Frydman 

 

 

 Dans La Grande Interview, Jean-Marc Sylvestre reçoit le professeur René Frydman, médecin gynécologue, qui a mis au monde Amandine, le premier bébé-éprouvette français.

Le professeur et gynécologue René Frydman, qui a permis la naissance du premier bébé-éprouvette en France, revient sur une nouvelle avancée médicale, celle de la première transplantation française d’utérus, réalisé à l’Hôpital Foch à Suresnes par l’équipe du professeur Jean-Marc Ayoubi.

Il estime que c’est «une belle avancée pour les couples qui ont des difficultés à concevoir» et explique que «dans le monde 1 fille sur 5000 nait sans utérus, et seulement 16 grossesses venant d’un organe transplanté sont arrivées à terme. L’organe provient souvent d’un donneur vivant, en général la mère de la receveuse, mais aussi d’une personne décédée».


Au sujet de la procréation médicalement assistée, René Frydman pense «qu’il faut d’abord que cette technique soit opérationnelle et donne de bons résultats avant de réfléchir à son extension». Il est nécessaire de développer l’information que l’on transmet aux femmes, la formation des médecins et il faut continuer la recherche pour comprendre ce mécanisme et étudier le statut potentiel des embryons, car 60% d’entre eux obtenus après une fécondation in vitro ne donneront jamais de bébé ».

 

Texte RT France